Gratuit ! Inscrivez-vous pour recevoir la missive d'Astérix ...et ne ratez aucune info

Recherche


Réseaux sociaux

Accueil >> Astérix de A à Z >> Les personnages >> Assurancetourix

Assurancetourix

Assurancetourix

Barde, instituteur et souffre-douleur

Nationalité : Gaulois

Nom anglais : Cacofonix
Nom allemand : Troubadix
Nom néerlandais : Kakofonix
Nom espagnol : Asurancetúrix
Nom italien : Assurancetourix
Nom portugais : Cacofonix

Assurancetourix

Barde à la voix mondialement célèbre (à défaut d'être appréciée…) et instituteur respecté, Assurancetourix est une figure importante du village (il est ainsi membre du Conseil qui condamne Astérix à l'exil dans Astérix et le Chaudron). Pourtant, s'il est connu de tous, c'est surtout en tant qu'éternel souffre-douleur des habitants d'un village dont il est le représentant le plus marginal, vivant à l'écart dans une hutte bâtie au sommet d'un arbre.

Personnage à part donc, Assurancetourix est le baromètre idéal pour évaluer en un clin d'œil la tournure des événements et le climat qui pèse sur les têtes gauloises. On ne parle pas là de la pluie qu'il parvient à provoquer grâce à ses «talents» vocaux, mais plutôt de l'ambiance qui règne au village : l'heure est à la fête, les sangliers sont en train de rôtir, vous pouvez être sûr de le retrouver bâillonné, pieds et poings liés (dans le cas contraire, comptez sur Cétautomatix pour lui passer l'envie de chanter!).

En revanche, la scène inoubliable où on le découvre seul attablé à un banquet déserté par tous suffit à nous faire comprendre dans La Zizanie que le village est en train de vivre ses heures les plus graves. En fait, les sociologues vous le diront, Assurancetourix est le bouc émissaire idéal, celui qui garantit la survie du village (d'où son nom?) en concentrant sur sa personne les colères et les frustrations de tous. Reste maintenant à en convaincre Cétautomatix…

Nous, au village, on en viendrait presque à créer un Syndicat des Bardes Assez Massacrés dont le logotype (SBAM) sonne déjà bien, non? Il résonne un peu comme, comment dirais-je…, comme un coup de… marteau…Non! C'est pas possible…!

Valid XHTML 1.0 Transitional